un_enseignement_catholique

Historique. L'Institut des Dominicaines du Saint-Esprit a été agrégé à l'Ordre de saint Dominique en 1940 par l'abbé V-A Berto, prêtre diocésain, qui exerça des responsabilités variées comme directeur au Séminaire de Vannes, aumônier de Lycée au Ménimur et père de jeunesse, dans le diocèse de Vannes. Les Dominicaines du Saint-Esprit tiennent actuellement six écoles en France dans les diocèses de Vannes (Notre-Dame de Joie, Saint-Thomas d'Aquin), Nanterre (Saint-Pie X), Nantes (Sainte-Catherine de Sienne), Fréjus-Toulon (Saint-Joseph) et Saint-Dié (Saint-Dominique), ouvertes à la demande ou avec le soutien bienveillant des évêques du lieu.

Des établissements ouverts à tous

Les principes éducatifs des Dominicaines du Saint-Esprit sont ceux que préconise l'Église catholique, pédagogue de l'humanité, car «elle a reçu le don de la vérité ultime sur l'homme.» (Jean Paul II)

Leur finalité est de :
  • transmettre la foi
  • structurer et épanouir les intelligences
  • éduquer à l'exercice de la liberté
  • former à la lumière de l'Évangile des adultes conscients de leur rôle au sein de la société.
Tout cela
  • en collaboration étroite avec les parents, premiers éducateurs de leurs enfants,
  • selon le charisme propre de leur fondateur saint Dominique, qui se définit comme une quête du vrai en un climat de liberté et d'amitié
  • selon la pédagogie de l'abbé Berto qui s'attache à «former les intelligences, tremper les caractères et fortifier les cœurs».