eduquer_a_la_liberte

Par l'apprentissage du discernement

Le développement de l'intelligence et la formation du jugement de l'élève contribuent au respect profond de sa liberté.


Par la formation des caractères et l'affermissement des cœurs

Cet apprentissage de la liberté s'accompagne aussi de la formation de la volonté et du caractère. «Un enfant est heureux quand il est absolument sûr qu'on l'aime, tout simplement, mais qu'on l'aime pour lui-même, pour sa valeur infinie devant Dieu, sans défaillance, sans faiblesse, sans caprice [...] avec égalité, constance d'action, patience, fermeté inlassable. C'est cela aimer.» (Abbé Berto, conseil à un jeune père de famille)


Grâce au rôle de l'éducateur

Les éducatrices exercent auprès des enfants une autorité bienveillante mais ferme qui assure l'ordre et la paix de l'ensemble sans pour autant niveler les personnalités dans un régime identique et uniforme. L'autorité des professeurs développe avec soin les dons personnels des élèves cherchant à les perfectionner en laissant une large part à la spontanéité des tempéraments.

«Apprendre à l'enfant à choisir, non pas aveuglément, mais de manière délibérée, tout ce qui est bon, vrai et beau lui donne progressivement une plus grande liberté et l'initie à la joie profonde de la vie.» (Benoît XVI)